Home Santé Comment choisir sa contraception ?
Santé

Comment choisir sa contraception ?

Choisir sa contraception n’est pas une démarche décisive. Il faut sélectionner lequel des produits est le mieux adéquat à votre propre situation. Il est recommandé de voir et de découvrir les différentes méthodes de contraception. 

Dans cet article, vous allez découvrir les diverses méthodes de contraception avant d’en choisir la vôtre.    

Comment bien s’orienter pour choisir sa contraception ? 

Avant de fixer un rendez-vous avec un gynécologue, consultez toutes les méthodes qui sont disponibles et valables à être utilisées. Avant toute chose, il faut s’interroger : « Quelle contraception me convient le mieux ? » – Santé publique France -. 

Cette question vous aide énormément pour faire le point sur les méthodes qui se considèrent « les plus adaptées » à votre situation. Classez-les en celles qui sont “possibles” et celles qui contiennent des « contre-indications probables ». 

En ce moment, votre spécialiste peut vous orienter pour choisir sa contraception finale. Pendant le rendez-vous, n’hésitez pas à discuter des différents produits, leurs avantages et leurs méfaits sur votre santé. Posez toutes les questions qui circulent dans votre tête. Ensemble, vous aurez une décision adéquate et qui convient le mieux à votre bien-être.

Il y a un nombre important de méthodes contraceptives : pilule, implant, stérilet, préservatif, etc. Il est, donc, indispensable d’être bien orienté vers les divers modes de contraception afin de pouvoir choisir le plus convenable. Il faut savoir que ce choix constitue une décision intime et personnelle. Chacune des femmes a ses propres besoins et sa propre sensibilité vis-à-vis de ces produits. Les équipes médicales sont toujours à votre disposition pour une meilleure orientation !  

Comment faire pour choisir sa contraception ?

Quels critères déterminent-ils sa méthode de contraception ? À chaque situation correspond un mode de contraception optimal. Le choix de votre contraception s’effectue selon : 

  • L’âge 
  • La tolérance aux hormones
  • Les antécédents médicaux 
  • Le rapport au corps 
  • Les préférences et la sensibilité personnelles 

La contraception se définit comme un outil réversible qui rend les rapports sexuels inféconds pour éviter une grossesse imprévue et non programmable. Sachez qu’un docteur ou une sage-femme sont aussi aptes à vous orienter.

Les divers types de contraception

Vous hésitez en voulant choisir sa contraception ? Vous prenez la pilule depuis un bon moment mais une grossesse est toujours possible ? Quel que soit le problème que vous rencontrez, sachez qu’il ya différents types de contraception, y compris :

  • la contraception hormonale
  • la contraception mécanique
  • la contraception chimique

La contraception hormonale

Elle contient la pilule contraceptive. 

Parmi les types de contraception hormonale, la pilule contraceptive est la plus demandée. Votre gynécologue peut fortement vous la proposer dès le début de votre vie sexuelle. Il s’agit d’un comprimé à avaler dans une heure fixe tous les jours pendant 21 jours ou 28 jours ( tout dépend des pilules ). L’inconvénient de la pilule est le fait de l’obligation de la prendre tous les jours sans oublier un seul jour.

Le recours à l’application rappel de votre téléphone est le meilleur allié pour assurer la fiabilité de la pilule.

Il y a 2 types de pilules : 

  • les pilules oestroprogestatives 
  • les pilules progestatives

Quant aux pilules oestroprogestatives, elles sont les plus utilisées.

Elle est déconseillée pour les femmes qui fument et contre-indiquée s’il y a une maladie veineuse et artérielle.

Il faut savoir que la pilule et les autres contraceptifs hormonaux peuvent provoquer des effets secondaires tels que la prise de poids, l’apparition d’acné ou la baisse de libido. Néanmoins, ils peuvent être utilisés, dans certains cas, dans le traitement contre l’acné afin de réguler la production d’hormones qui provoque la production excessive de sébum.

L’implant

L’implant est sous forme d’un petit bâtonnet qui se situe sous la peau du bras sous anesthésie locale. Il répand continuellement une hormone microprogestative. C’est un choix idéal destiné à celles qui n’ont pas envie d’utiliser la pilule régulièrement.  

Or, l’implant peut être à l’origine de spottings et cause, souvent, une absence de règles après 3 à 6 mois d’utilisation.

Le patch contraceptif

Il est fort possible de choisir sa contraception suivante : le patch à coller sur le ventre ou sur les épaules. Il répand permanemment une hormone oestroprogestative pendant une semaine. Il est obligatoire de remettre un patch chaque semaine pendant 3 semaines. Une semaine de pause est toujours obligatoire puisqu’il faut permettre aux règles de survenir normalement.

L’anneau vaginal

Il s’agit d’un anneau souple qui se situe dans le vagin. Il est fiable pendant 21 jours à la suite de la diffusion d’hormones oestro-progestatives.

La contraception par injection

La femme peut injecter une dose de progestatifs à travers une piqûre dans le muscle, tel un vaccin. La dose est fiable pendant 3 mois puis elle demande d’être renouvelée.

Le DIU / stérilet

Le DIU ( Dispositif Intra Utérin ) ou dit aussi stérilet représente un moyen de contraception très sécurisé. Les nouveaux moyens de stérilet sont utilisables, même dans le cas d’absence d’enfants. En forme de T, le stérilet se place dans l’utérus. Il est efficace pendant 5 ans, s’il s’agit d’un stérilet au cuivre (DIU) et entre 3 et 5 ans, s’il s’agit d’un stérilet hormonal (SIU).

La contraception mécanique

Tandis que les contraceptifs aux hormones limitent l’ovulation en agissant sur les taux d’hormones, les contraceptifs mécaniques agissent en limitant l’accès des spermatozoïdes de façon mécanique. Ils sont, par conséquent, moins fiables en pratique parce que l’ovulation aura lieu.

Les préservatifs

Le préservatif sert à se protéger contre les infections sexuellement transmissibles et à réduire le risque de grossesse non souhaitée. Le préservatif masculin “EDEN” est actuellement remboursable sur prescription dans le cadre de la lutte contre les maladies sexuellement transmissibles.

Le diaphragme et la cape cervicale

Le diaphragme est sous forme d’une coupe en silicone qui se situe dans le vagin tandis que la cape cervicale est un dôme qui se situe à l’intérieur du vagin sur le col de l’utérus. Les deux doivent appartenir à une crème spermicide pour avoir plus d’efficacité.

Les autres méthodes de choisir sa contraception

Les spermicides

Le spermicide est une méthode de contraception sous forme d’un gel qui rend inactifs les spermatozoïdes. Puisque son efficacité n’est pas régulière, il est déconseillé de recourir à cet outil comme méthode de contraception unique.

Les méthodes naturelles pour choisir sa contraception

Malheureusement, les méthodes naturelles ne sont pas fiables afin d’interdire certainement une grossesse. Quant aux méthodes du retrait, au suivi de la température, à la consistance de la glaire cervicale ou à la méthode Ogino-Knauss avec une abstinence périodique, elles peuvent permettre d’espacer les grossesses mais non pas de les empêcher durablement. 

FAQ

1 – Comment sélectionner sa manière de contraception ?

Le choix final de votre manière de contraception doit être bien orienté. Vous pouvez donc avoir l’aide d’une personne sage et expérimentée qui connaît les inconvénients et les avantages de chaque type de contraception ou bien consulter directement un gynécologue.  

2 – Au  niveau sanitaire, quel est le meilleur moyen contraceptif ?

Pour choisir sa méthode de contraception tout en protégeant votre santé, optez pour le stérilet au cuivre ou dispositif intra-utérin (DIU). C’est un petit dispositif en cuivre et en plastique dénué d’hormone. Il est disponible en diverses tailles pour s’adapter aux utérus. 

3 – Quel est le moyen de contraception qui est sans effet secondaire ?

Les moyens de contraception qui ne provoquent pas d’effets secondaires sont ceux mécaniques comme le diaphragme, le préservatif et la cape cervicale. Il faut éviter les éventuelles allergies des matériaux qu’ils ont comme le latex.   

Auteur

Houyem

Défiler vers le hautDéfiler vers le haut